Épilepsie et travail

Fazup - Réduit jusqu’à 96% votre exposition aux ondes - Fabriqué et testé en France

Vous souhaitez vous protéger des ondes ?

#
Patch Fazup
Acheter
Recommandé

Si l’épilepsie peut être très contraignante à vivre aussi bien pour le patient que pour ses proches, elle peut également être source de désagrément dans le travail. 

Malgré cela, 70% des personnes épileptiques arrivent à trouver l’insertion professionnelle qui leur correspond et arrivent à assumer leur emploi sans problème. On vous en dit plus à travers cet article !

Rappels sur l’épilepsie

Épilepsie et travail

L’épilepsie est une maladie neurologique qui cause des crises appelées « crises d’épilepsie » pouvant survenir à tout moment et par surprise, se manifestant par des convulsions incontrôlables que le patient doit subir. Il semblerait que pas moins de 500 000 personnes en France sont atteintes d’épilepsie qui peut aussi bien se manifester dès le plus jeune âge comme à un âge plus avancé. Auparavant considérée comme une maladie psychiatrique, ce n’est que bien après que l’épilepsie a été définie comme étant une maladie neurologique.

Causes de l’épilepsie

Il existe plusieurs causes à l’épilepsie. Nous citerons des facteurs psychologiques qui peuvent contribuer à la faire apparaître, comme des facteurs environnementaux. La liste non-exhaustive comprend :

  • Une exposition aux bruits et aux sons.
  • Un facteur génétique possible mais non prouvé.
  • Dépression et anxiété.
  • Ondes électromagnétiques.

Ces dernières constituent un facteur d’apparition de plusieurs problèmes en plus de la crise épileptique, à leur tête également la migraine et les acouphènes. Il faudra vous en protéger en utilisant les patchs anti-ondes aujourd’hui très largement disponibles et que vous pourrez même commander sur Internet. Ces patchs ne suffisent bien sûr pas à contrer entièrement la maladie, mais préviennent au moins son apparition et font diminuer les probabilités. 

Épilepsie et travail

Épilepsie et travail

En vue des symptômes de l’épilepsie, votre médecin de travail est lui seul en mesure de décider si vous pouvez  assumer tel ou tel emploi, et ce, en fonction de certains paramètres comme la nature de vos crises et votre réaction au traitement. Si jamais vos crises ne se stabilisent pas avec le traitement, vous ne serez pas en mesure d’occuper certains postes.

Quel travail est-il concerné par l’interdiction ?

Parmi les jobs que votre médecin ne vous jugera peut-être pas apte à occuper, il y a tout ce qui est travail en hauteur ou travail isolé. Dans ce dernier cas, il n’y aura personne pour garder un œil sur vous dans le cas d’une attaque, ce qui n’est pas acceptable. Cela concerne aussi la conduite des véhicules (et donc le métier de chauffeur). Autrement, et si vous êtes salarié, il y a des chances que vous soyez obligé d’opter pour un aménagement spécial en raison de votre condition.

Ces jugements se font au cas par cas comme nous vous le disions en fonction de plusieurs paramètres.

Que faut-il dire à son employeur ?

Souvenez-vous que votre employeur est censé être responsable de son personnel. Un quelconque accident survenu sur le lieu du travail peut lui causer de sérieux problèmes, notamment en termes de négligence. Si vous estimez que votre épilepsie ne gêne nullement, il n’est pas forcément nécessaire d’en parler lors de votre entretien d’embauche, surtout que certains employeurs ont tendance à confier le travail à quelqu’un qui ne leur causera pas le moindre désagrément sans vérifier l’aptitude de tel ou tel candidat à la tâche. Si toutefois on décide de vous faire passer par une visite médicale, ce sera le médecin (comme indiqué précédemment) qui s’occupera de trancher et décidera si vous pourrez ou pas occuper le poste. Il est possible de le mettre en relation avec votre médecin traitant qui pourra éventuellement le rassurer et lui fournir davantage d’informations. Dans l’ensemble toutefois, c’est la personne épileptique et à elle seule de décider si elle souhaite révéler aux autres membres du personnel ses conditions de santé. C’est une difficulté qu’il est possible de surmonter sans le moindre problème et ne doit donc pas constituer un frein dans la poursuite de vos rêves et de vos ambitions.

Pour quel travail faut-il opter ?

Si vous galérez à trouver votre voie et que vous souhaitez occuper un poste qui soit compatible avec votre condition de santé, il faut tout d’abord mettre ce dernier en pause et réfléchir à ce que vous souhaitez exercer en termes de goûts. Pensez également à vos symptômes et à la manière dont ils surviennent et essayez de noter vos limites pour pouvoir choisir un métier qui soit en adéquation avec celles-ci et qui ne mette pas votre vie en péril. Il serait bon de noter que le règlement interdit l’accès à certaines professions dans ces cas-là, notamment les métiers avec petits enfants, l’aviation civile, les plongeurs, ou encore la police et la marine.